Reférence :: EDCAL10-01

Éditeur :: Éditions Calepinus

P. Papinius Statius : Silvae. Stace : Silves. Édition et commentaire critiques de Gauthier Liberman

Commentaire(s): 0

P. Papinius Statius - Stace. En latin, Paris, Calepinus, 2010,16 x 24, 546 pages, broché.Première édition tirée à 200 exemplaires, numérotée de I à LX : hors commerce. Numérotée de 1 à 140 dans le commerce.Neuf, 9782951775947

Prix 55,92 €
Détails
Disponible
Toutes les meilleures ventes
Poétique des mythes dans la Grèce antique
  • Poétique des mythes dans la Grèce antique

Poétique des mythes dans la Grèce antique

CLG-0807213-01
Note 

Calame, Claude

En français,
Hachette Université. Langues et civilisation anciennes,
Hachette Supérieur, 2000,
14 x 22,5, 288 pages, broché.
Neuf, 9782010211478.

25,78 €
TTC
Quantité
Rupture de stock

 

Garanties de sécurité

 

Politique de livraison

 

Politique de retours

Description

Cet ouvrage, dont le titre éveille d'emblée l'intérêt, répond à une commande et est destiné prioritairement, comme le suggère déjà la collection dans laquelle il s'insère, à des étudiants désireux de s'initier à la culture hellène par la lecture des textes. Nul doute cependant qu'il ne retienne aussi l'attention des aînés. Les sept études ici produites, en effet, n'ont pas été sélectionnées et simplifiées ad usum delphini, si l'on peut dire, mais, d'une lecture exigeante, elles sont le fruit de recherches originales que l'auteur a eu l'occasion déjà de présenter et de discuter au cours de séminaires ou de rencontres scientifiques. En outre, elles ne se bornent pas à expliquer des textes, mais elles mettent en œuvre toute une méthode de lecture dont les principes sont clairement énoncés, à la faveur notamment d'une critique mesurée de certaines approches traditionnelles de la mythologie grecque. L'énoncé des titres des chapitres ne fera qu'accroître l'appétit: «Bellérophon et la pragmatique du récit épique », « Clytemnestre et Oreste aux jeux pythiques », « Iô, les Danaïdes, l'extérieur et l'inflexion tragique », « Hélène et les desseins de l'historiographie », «Tirésias dans un hymne alexandrin », « Le panthéon de Trézène et Pausanias ». Cette dernière étude avait fait déjà l'objet d'une publication dans les Actes d'un colloque du C.LE.R.G.A. (Les Panthéons des cités, Kernos, suppl. 8 [1998] p. 149-163); elle ici reprise et amplifiée. À noter que chaque chapitre est accompagné, en appendice, d'un ou deux textes anciens servant de base au commentaire, et de notes abondantes comportant de nombreuses références bibliographiques, la bibligraphie générale et finale se contentant, pour sa part, de reprendre une sélection d'ouvrages sur la mythologie grecque.
Il manque à cette énumération un chapitre, le premier, qui est de beaucoup le plus long (p. 11-60) et qui est sans doute aussi le plus important, car l'auteur s'y emploie longuement à exposer sa « poétique » des mythes grecs. Son titre, « Créations narratives et poétiques », dissimule le fait que le travail se fait, ici aussi, texte à l'appui, et ce n'est pas le moins captivant des textes retenus puisqu'il s'agit d'un long extrait du vieil Hymne homérique à Déméter. Un choix s'imposant, c'est de ce chapitre introductif qu'on a choisi de donner un aperçu plus circonstancié. Mais disons d'abord un mot de l'Avant-propos qui commence par une sorte de manifeste, un « acte de foi », comme il est dit. L'auteur commence par prendre ses distances à l'égard de certaines analyses structurales qui, adoptant méritoirement une perspective comparative, sont restées trop braquées sur des éléments symboliques communs, gommant ainsi les différences et négligeant les contextes d'énonciation. Plaidant pour une approche consciente de ses présupposés et pour une rigueur méthodologique, il proteste, avec un agacement non dissimulé, contre un certain « néo-liberalisme de supermarché qui a désormais envahi les sciences humaines » et qui, préoccupé avant tout de succès médiatique, prône l'éclectisme et la concurrence individuelle, négligeant du même coup les questions de méthode et de cohérence épistémologique.
Les créations narratives et poétiques des Grecs méritent mieux que cela ! Reprenant des idées qu'il a déjà eu l'occasion d'exposer ailleurs, mais dont il précise ici certains points et qu'il va illustrer à nouveau dans diverses applications, Cl. Calame aborde son premier chapitre par une réflexion sur la notion de mythe, montrant que muthos, à l'époque archaïque et classique, ne désigne pas une classe de récits traditionnels auxquels on dénierait toute valeur de vérité. Le muthos ne s'oppose pas ici à un quelconque logos. s'il arrive que des philosophes critiquent des mythes, c'est en raison de la fonction éducative que ces récits poétiques exercent dans la cité et que parfois, à leurs yeux, ils assument dans un sens qui ne convient pas. Les mythes grecs n'ont d'existence que dans des compositions poétiques qui les portent à leur public. On doit regretter, d'autre part, que l'anthropologie ait accrédité la notion de mythe comme mode particulier de la pensée humaine, - une réalité transcendentale en quelque sorte -, la délestant ainsi de son aspect narratif et appauvrissant du même coup la richesse sémantique de ces formes de discours toujours liés à des manifestations particulières de la vie sociale et culturelle. Une impressionnante revue des interprétations qu'a connues, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, le mythe de Déméter et de Corè, révèle une tendance commune à faire des mythes des universaux, en même temps qu'elle conduit à relativiser ces essais successifs de naturalisation et d'ontologisation de catégories interprétatives. En réalité, « chaque mythe ne peut être lu que dans la version particulière qui le porte à son destinataire ». C'est ce que l'auteur va tenter de faire un peu plus loin à propos du rapt de Perséphone tel que le raconte l'Hymne homérique : cette trame narrative doit être comprise dans le complexe d'effets de sens qu'elle suscite et dans l'accomplissement du rituel que le récit est censé instituer. Auparavant, il aura montré, en scrutant les dits de plusieurs penseurs grecs, que les Anciens ont toujours été sensibles à la valeur pragmatique des récits fictionnels.
Ces trop brèves esquisses auront fait, je l'espère, pressentir les mérites de cet ouvrage dont il faut souhaiter qu'il suscite un large débat.

In André Motte, « Cl. Calame, Poétique des mythes dans la Grèce antique », Kernos [En ligne], 14 | 2001.

Fiche technique
CLG-0807213-01

Fiche technique

Auteur
Calame, Claude
Langue
en français
Collection
Hachette Université. Langues et civilisation anciennes
Editeur
Hachette Supérieur
Année d'édition
2000
Largeur (cm)
14
Hauteur (cm)
22.5
Pagination
288 pages
Façonnage
broché
État
Neuf
ISBN
9782010211478
Poids (g)
391
Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Poétique des mythes dans la Grèce antique

Poétique des mythes dans la Grèce antique

Calame, Claude

En français,
Hachette Université. Langues et civilisation anciennes,
Hachette Supérieur, 2000,
14 x 22,5, 288 pages, broché.
Neuf, 9782010211478.

Donnez votre avis
12 autres livres dans la même catégorie :

Reférence :: RMG-190918-01

La Grèce antique. Entretiens sur les origines et les croyances

Commentaire(s): 0

► Lefèvre, André En français, Bibliothèques des sciences contemporaines, Paris, Librairie C. Reinwald. Schleicher Frères éditeurs, 1900, 12 x 18,5, 463 pages, relié, occasion. Bon état. Skyvertex vert sombre. Filets d'encadrements gaufrés sur les plats. Collection, titre et imprimeurs imprimés or sur le dos.

Prix 30,00 €
Détails
Disponible

Reférence :: ECAG-081213-04

Éditeur :: Société Polonaise de Philologie, Lwów, Université

Les illustrations antiques de l'Iliade

Commentaire(s): 0

►Bulas, Kazimierz En français, Eus supplementa vol. 3, Société Polonaise de Philologie, Lwów, Université, 1929, 16 x 24, VII + 144 pages + 67 illustrations hors texte, relié, occasion.Reliure demi percaline rouge. Plats gris en papier léger. Couverture muette. Bon état intérieur. Quelques rousseurs.

Prix 45,00 €
Détails
Rupture de stock

Reférence :: HA-241113-08

Éditeur :: Seghers

Panorama du siècle de Périclès

Commentaire(s): 0

avec un choix de textes et cent illustrations► Nouhaud, MichelEn français, Lettres, arts et sciences, Seghers, 1970, 14 x 20, 252 pages, broché, occasion. Correct. Couverture défraîchie.

Prix 10,00 €
Détails
Rupture de stock

Reférence :: PHA-040814-05

Éditeur :: Gallimard

Hippocrate. Médecine grecque

Commentaire(s): 0

►Joly, Robert  En français, Idées, Gallimard, 1964, 11 x 16,5, 250 pages, broché, occasion. Bon état. Protégé par une couverture plastique. Pages marquées aux coins. Papier intérieur très jauni sur les bords. 175 g.

Prix 4,00 €
Détails
Rupture de stock

Reférence :: HA-260914-01

Éditeur :: Payot

Démosthènes et la fin de la démocratie athénienne

Commentaire(s): 0

►Cloché, Paul En français, Bibliothèque historique, Payot, 1957, 14 x 23,5, 334 pages, broché, occasion. Bon état. Couverture défraîchie. Marques de pli aux coins. Une carte : La Grèce, L'Egée et L'Asie Mineure Occidentale en double page 8 et 9.

Prix 12,00 €
Détails
Disponible

Reférence :: HA-191113-20

Éditeur :: Presses universitaires de France

Carthage

Commentaire(s): 0

Hours-Médian, Madeleine En français, Que sais-je ? n°340, Puf, 1971, 11,5 x 17,5, 128 pages, broché, occasion. Bon état, couverture défraîchie. Intérieur en très bon état. 4ème édition mise à jour.

Prix 4,00 €
Détails
Rupture de stock

Reférence :: CLG-260108-01

Éditeur :: E. De Boccard, Editeur

Recherches sur le mariage et la condition de la femme mariée à l'époque hellénistique 

Commentaire(s): 0

Vatin, Claude, en français, Faculté des lettres et sciences humaines. Université de Paris, E. De Boccard, Editeur, 1970, 16 x 25, 313 pages, reliéoccasion, Très bon état. Toilé éditeur beige, titre imprimé en noir sur le dos et la première de couverture.

Prix 75,00 €
Détails
Disponible

Suivez-nous sur Facebook